Menu
Où trouver le cabinet ? 68 rue de la Paix 13006 MARSEILLE
Contactez-moi au04 91 33 61 26 Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30- sans interruption et sur rendez-vous

Demandez à être rappelé

Avocat pour divorce à Marseille 6e

Sujet sensible, le divorce est abordé avec précaution par Maître BERNARD. Conscient des enjeux de ce type de dossiers, il fait montre d’une compréhension et d’une patience à la hauteur de vos attentes. Avocat pour divorce à Marseille 6e depuis quelques années déjà, il fait de vos droits une véritable priorité.

Le divorce amiable

Bien que cela soit plutôt rare, les époux parviennent ici à un accord sur la question et les conséquences de leur séparation en faisant le choix du divorce par consentement mutuel. Depuis janvier 2017 néanmoins, celui-ci ne requiert plus l’homologation du juge aux affaires familiales, son rôle étant réparti entre les avocats et le notaire en charge de l’affaire.

Le divorce contentieux

Comme son nom l’indique, un divorce contentieux signifie qu’il y a conflit entre les époux. Dans ce genre de situation, l’encadrement de Maître BERNARD, avocat pour divorce à Marseille 6e, s’avère indispensable pour protéger au mieux vos intérêts et ce, quelle que soit la procédure engagée :

Le divorce sur acceptation du principe de la rupture du mariage

Parce qu’il paraît difficile de refuser une demande de divorce de la part de son conjoint, la loi permet à l’un d’initier l’action en justice et à l’autre de l’accepter. Pour autant, cela ne signifie pas que les parties s’entendent au sujet de l’hébergement des enfants, du paiement de la pension alimentaire, de la prestation compensatoire, etc.

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal

Il arrive parfois que les époux se séparent – c’est ce qu’on appelle une séparation de fait – avant d’envisager le divorce. Ce dernier finit toutefois par devenir indispensable, afin de laisser les époux libres de mener leur vie comme ils le souhaitent.

C’est pourquoi votre avocat pour divorce, à Marseille 6e, vous propose de bénéficier d’un raccourci juridique. Le juge aux affaires familiales peut en effet prononcer le divorce si la preuve d’une séparation d’au moins deux ans est apportée.

Le divorce pour faute

Recensant les cas les plus sérieux, le divorce pour faute est invoqué dans le cadre de violences conjugales, d’infidélité, de dépenses excessives par l’un des conjoints, etc.

Il requiert notamment une psychologie importante de la part de Maître BERNARD, avocat pour divorce à Marseille 6e. Faisant preuve d’une empathie à l’égard de son client, il se veut à l’écoute des revendications de ce dernier. N’hésitez pas à le contacter si vous êtes confronté à ce genre de problème.

Quid de la séparation ?

Si le couple n’est pas marié, aucune procédure de divorce ne pourra être entreprise. Seules les conséquences de la rupture à l’égard des enfants (l’hébergement, le versement d’une pension alimentaire…) pourront faire l’objet de démarches devant le juge.

A l’inverse, lorsque les époux sont unis par les liens du mariage, une séparation de fait pourra déboucher sur un divorce accepté, comme abordé plus haut. Quant à la séparation de corps, vous aurez besoin du recours de votre avocat pour divorce, à Marseille 6e, pour la rendre effective au regard de la loi, sans pour autant prononcer le divorce. Il s’agit généralement d’une mesure transitoire qui permet aux conjoints de prendre du recul vis-à-vis de la situation.

Contactez-moi

Consultez également :